Vous êtes ici : Accueil > Témoignages d'Assos > Fiers de vos projets scolaires > Supérieur (université, BTS, IUT...) > Une vente de chocolats pour aider les enfants du Togo… [Témoignage]

Une vente de chocolats pour aider les enfants du Togo… [Témoignage]

Supérieur (université, BTS, IUT...)

Un projet humanitaire concret ! Des élèves de Lycée décident de vendre des chocolats pour acheter des fournitures scolaires aux enfants démunis du Togo.

financer l'achat de matériel scolaire

À la suite d’un bouleversant voyage au Togo, il me tenait à cœur, à mon retour en France, de monter une association qui vienne en aide à tous les enfants rencontrés, errant dans les rues, sans ressource, sans livre ni crayon.
Mes élèves de Terminale Vente Pro auxquels je racontais mon expérience de l’été furent tellement révoltés de cette situation qu’ils décidèrent immédiatement d’agir concrètement. Devant un tel enthousiasme, je me mis moi-aussi à rêver d’action concrète.

Bien entendu, pour envoyer du matériel scolaire, il faut trouver les fonds nécessaires et obtenir le soutien de la communauté. L’initiative chocolats arriva à point nommé. Cette opération m’a tout de suite séduite car elle permet de soutenir un projet de manière conviviale et gourmande.
Nous avons en effet vendu ces chocolats au sein de notre établissement scolaire avant les vacances de Noël.

En ces périodes de fêtes, les notions de partage et de solidarité sont encore plus présentes et la motivation sans faille des élèves a fait le reste. Ils ont même proposé des catalogues sur leur lieu de stage.

Le résultat de cette action fut double :

1- Les élèves ont pu montrer leur autonomie dans la gestion complète d’une action de vente : mise en place de la vente, information du public par voie d’affichage et courrier ; gestion des bons de commande (saisie par internet) ; gestion de la livraison (vérification marchandise, lecture d’un bordereau de réception…).
Je dois bien avouer que leur sérieux et leur sens de l’organisation m’ont épatée !

2- La vente de chocolats a permis de récolter plus de 700€, qui vont nous permettre de financer l’achat de matériel scolaire et favoriser ainsi le retour à l’instruction pour des enfants démunis.

Christine E.
La Ferté Bernard